Réviser les verbes avec Alex Beaupain

abLa chanson d’Alex Beaupain « Après le déluge » se prête bien à un travail de révision des verbes au présent. Elle fait, de plus, partie des titres sélectionnés pour les chroniques lycéennes 2013-2014. L’étudier en classe permettra peut-être une meilleure écriture de critiques ! (B1)

Niveau : B1 +

Public : adolescents / adultes

Objectifs communicatifs :
Compréhension orale : comprendre le sens global d’une chanson.
Expression orale : exprimer son opinion au sujet d’une chanson, exprimer ses goûts, comparer.
Tâche finale : écrire une critique de chanson (les chroniques lycéennes).

Objectifs langagiers :
Lexique : l’amour, les relations amoureuses, l’expression de la fin.
Grammaire : révision de certains verbes au présent.

Durée : 1h30.

Support : la chanson ou éventuellement le clip.
fleur

Activité 1
Vous pouvez lancer un remue-méninges sur le titre « Après moi le déluge ».
Qu’est-ce que ce titre évoque aux apprenants ? Vous pourrez noter les hypothèses au tableau.

Activité 2

Les apprenants prendront connaissance de la chanson et répondront à des questions de compréhension globale (qui parle à qui ? quelle est leur relation ? quel est le contexte? quel est le thème de la chanson ? que souhaite le chanteur ? comment se sent-il ? quels sont ses sentiments ? que veut-il ? que ne veut-il pas ? etc.)
Les apprenants pourront écouter une deuxième fois la chanson pour vérifier leurs réponses et revenir sur le titre (et les hypothèses de l’activité 1). Il s’agira alors d’expliquer l’expression « après moi le déluge »*. Vous pourrez ainsi proposer une troisième écoute durant laquelle les apprenants devront relever des expressions/mots proches de cette idée de déluge, de catastrophe naturelle, de fin (la pluie, Noé, refuge, sauve qui peut, fini)
Activité 3
Vous proposerez un tableau dans lequel les apprenants devront cocher par colonne les deux verbes qu’ils entendent dans la chanson et rayer celui qui n’y est pas. Cet exercice de discrimination phonétique, ludique, permettra d’obtenir le corpus nécessaire pour l’activité 5.
Activité 4
Vous travaillerez avec les apprenants sur une compréhension plus approfondie du refrain (homophonie, langage familier…). Vous pourrez demander aux apprenants de caractériser le personnage d’après ce refrain.
Je sais c’est moi qui t’ai
Quittée, mais toi qui t’es
Pour penser qu’après moi
L’herbe repoussera ?
Après moi je veux
Qu’on soit malheureux

Activité 5

Vous pourrez proposer, sous forme de jeu, une activité de conjugaison à vos apprenants. Vous utiliserez les verbes de l’activité 3 pour organiser un jeu de l’oie au présent, une activité de conjugaison en contexte ou une compétition de conjugaison hors contexte.
Prolongement possible :
Vous pourrez demander aux apprenants de dire ce qu’ils pensent de cette chanson (texte, mélodie, voix du chanteur, clip, thème, etc.) puis proposer d’écrire une critique de ce titre à la façon des Inrocks pour l’album, par exemple.
Transcription des paroles de la chanson :
Je t’attends, tu t’étends
Sur un autre sujet
Que moi
Je t’espère, je te perds
Comme un objet, un an
Et un mois

J’apprends que tu t’éprends
D’un plus grand, d’un plus beau
Pourquoi ?
Je t’écoute, ça me coûte
Me dire combien c’est chaud
Dans ses bras

Je sais c’est moi qui t’ai
Quittée, mais toi qui t’es
Pour penser qu’après moi
L’herbe repoussera ?
Après moi je veux
Qu’on soit malheureux

Je sais c’est moi qui t’ai
Quittée, mais toi qui t’es ?
Ni Noé ni refuge
Après moi le déluge
Après moi la pluie
Sauve qui peut la vie
Et puis fini

Je m’ébats, tu t’en bats
Peut-on tomber plus bas
Que ça ?
Je te cherche, tu te perches
C’est assez de jouer
À chat

Je t’appelle, tu m’épelles
F-I-C-H-E moi
La paix
Je t’implore, tu déplores
D’avoir cédé une fois
Plus jamais

Je sais c’est moi qui t’ai
Quittée, mais toi qui t’es
Pour penser qu’après moi
L’herbe repoussera ?
Après moi je veux
Qu’on soit malheureux

Ni Noé ni refuge
Après moi le déluge
Ni Noé ni refuge
Après moi le déluge

Je sais c’est moi qui t’ai
Quittée, mais toi qui t’es
Pour penser qu’après moi
L’herbe repoussera ?
Après moi je veux
Qu’on soit malheureux

Ni Noé ni refuge
Après moi le déluge
Après moi le déluge
Après moi le déluge
Après moi le déluge
* Le « déluge » fait référence non pas à une simple pluie diluvienne mais à la catastrophe biblique qu’a été le Déluge dont seul Noé est sorti vivant avec sa famille et tous les couples d’animaux qu’il avait pu faire monter à bord de son arche.
On prête cette expression à Louis XV qui parlant de son dauphin, l’aurait employée pour dire qu’il se moquait complètement de ce qu’il pourrait faire après sa disparition.
Mais on évoque plus souvent la Pompadour qui, alors que le peintre Quentin de la Tour peignait son portrait, vit arriver le roi accablé d’avoir appris la défaite du maréchal de Soubise à Rossbach en 1757, et lui aurait dit « Il ne faut point s’affliger : vous tomberiez malade ; après nous le déluge ! ».

http://www.expressio.fr/expressions/apres-moi-le-deluge.php

En savoir plus :

Conception : Fanny Kablan

FK-13/11/2013